ATELIERS D’ÉCRITURE A LONDRES - animés par Dominique Pourtau-Darriet
Recommandations:

" J'ai confié mon roman à Dominique en mars 2010 pour qu'elle m'aide à en faire la réécriture. Elle l'a lu et annoté puis nous nous sommes revues à plusieurs reprises pour discuter des améliorations possibles. Avec beaucoup de délicatesse et un oeil professionnel, Dominique a su me faire voir et m'aider ensuite à rectifier certains défauts de mon écriture, me montrant notamment comment dynamiser le rythme narratif de mon roman. Je la recommande à toute personne désireuse d'améliorer son écriture."
Marie-Christine Girod

“ J'ai recours aux services de conseils de Dominique depuis plus de six mois pour le suivi d'un premier roman que j'ai commencé il y a un an. J'apprécie beaucoup son regard lucide et critique mais plus particulièrement ses conseils réalistes sur la structure du récit et la cohérence de la narration. Dominique respecte toujours le style et l'originalité de l'histoire sans être intrusive ou directive dans ses suggestions. Après chaque entretien, mes objectifs sont plus clairs, mon style plus fluide car débarrassé du superflu et mon inspiration "reboostée". Son approche anglo-saxonne pragmatique et encourageante me convient bien car elle me donne les outils pour arriver à un travail d'écriture plus vivant , axé sur un juste équilibre entre montré et raconté." 
Malika Amlung

Le coaching de Dominique m’est des plus précieux pour mon projet d’écriture.  Son regard expérimenté détecte les faiblesses et les manques de mes textes, et elle suggère plusieurs solutions pour améliorer, tout en respectant mes intentions d’auteur.  Surtout, Dominique a su me donner confiance en moi, élément essentiel pour la poursuite de mon projet!" 
Esther Gagné

"Je n'aurais pas progressé sans l'atelier d’accompagnement à l’écriture car avoir le feedback du groupe permet de réaliser ses erreurs de style, ses clichés, ses incohérences aussi bien du niveau stylistique que narratif, ça permet de vérifier la crédibilité des personnages, du récit, de repérer les longueurs, les passages où l'on perd ou on ennuie le lecteur, de voir ce qui éveille l'attention, les passages réussis et ceux un peu ratés. Bref, avoir un regard immédiat et extérieur sur son travail permet de prendre du recul par rapport à celui-ci et se corriger très vite. C'est d'autant plus utile qu'en général, les remarques se rejoignent et on rentre chez soi avec une idée précise sur la manière dont on peut retravailler son texte. Ça donne une direction de travail. C'est comme d'avoir un mentor, mais au lieu d'un vieux prof pédant qui va essayer de t'imposer ses points de vue et sa façon d'écrire, tu as l'avis d'un échantillon de lecteurs authentiques qui représentent les personnes à qui au final tu adresses tes écrits." 
Imane Robelin, dont le premier roman « Le monde de Zohra », retravaillé en atelier, a été édité en novembre 2012 par Les Editions de Londres et le deuxième roman "Pour tout l'or de Casablanca" par les Editions Henry.




Website Builder provided by  Vistaprint